Améliorer sa santé physique par la pensée

Améliorer sa santé par la pensée - Améliorer sa santé physique par la pensée

Je publie ici un ancien article toujours d’actualité car si il parait un peu anodin, il est pourtant digne d’intérêt et à utiliser quotidiennement.

 

Améliorer sa santé par la pensée 216x300 - Améliorer sa santé physique par la pensée

AMELIORER SA SANTE PHYSIQUE PAR LA PENSEE

 

Beaucoup d’entre nous ont des problèmes physiques liés à leurs systèmes de pensées.

  • Ha, aujourd’hui, je n’ai pas le moral !

Cette phrase anodine  est souvent liée à une autre.

  • Ha, je suis las aujourd’hui !

Ce double constat en fait n’en fait qu’un :

  • Haaaa, je vraiment fatigué, je n’ai pas le moral.

 

Elles ne sont donc pas anodines, surtout si elles sont répétées constamment.  Et d’ailleurs nous les répétons souvent d’une manière automatique, intégrées à notre système de pensée. Nous n’y pensons plus consciemment, mais inconsciemment. Nous sommes régis par elles.

Le matin quand vous vous levez, êtes vous d’humeur joyeuse, sentant l’univers à vos pieds, et démarrant la journée plein d’entrain.

Où alors, vous vous extirpez du lit difficilement, et d’un air maussade vous commencez la journée.

A part suite à une soirée arrosée, où une nuit difficile, vous n’avez aucune raison  d’être dans le deuxième cas.

Et pourtant vous êtes souvent  comment dirais-je ? «  Un peu ronchon » non ?!

Je peux d’ors et déjà diagnostiquer que vous êtes intoxiqués….par vos pensées.

Inconsciemment bien sur, mais le résultat est le même :

 

  • Haaaa, je vraiment fatigué, je n’ai pas le moral.

 

Ce sont des formes de pensées nocives, aussi bien pour notre santé psychique, que physique. Ces pensées sont devenues des idées qui font parties intégrantes de notre être. Ces pensées sont  donc un virus pathogène.

Nous constatons donc  que  la fatigue physique s’accompagne souvent d’une apathie, d’un manque d’élan,  d’un  moral au raz des pâquerettes.

Ne serais-ce pas un manque de vigueur au niveau psychique qui engendrerait une déficience physique ?

Mais qu’elle en serait la cause ?

Les gens d’ici (en Guadeloupe) quand vous les rencontrez dans la rue ont une formule de politesse qui correspond à cela : Ils vous répondent (en créole)

  • Ça va, on fait aller. Il faut tenir.

 

Moi, je réponds :

  • Je vais très bien et vous ?

 

Venez à 5 heures du matin, et vous verrez la queue sur le préau des médecins.

Mettre un rapport direct entre une déficience  physique avec une déficience psychique  peut paraître simpliste, mais si nous y regardons de plus prés, le lien nous parait évident. Et cela me parait vrai, au niveau régional, et aussi au niveau national, l’état de la France est dû à la somme des états des français. Nous sommes de gros consommateurs de médicaments en tout genre. Et de plus nous n’arrêtons pas de nous plaindre.

Notre altération physique est liée le plus souvent à notre façon de penser. Bien sur, si j’ai la dingue, cela provient d’une piqure de moustique, mais même là je pourrais plus facilement m’en remettre en faisant attention à ma façon de penser.

 

Tous les matins, je remercie pour ma santé physique, psychique, physiologique, émotionnelle.

Cette habitude routinière a eue des conséquences plutôt positives sur ma santé.

Depuis que j’ai mis en place ce processus de « gratitude », je suis en meilleur forme. Et je fais des économies en plus, la pharmacienne me voie 2 fois par an. (et encore)

La pensée positive ne sert pas qu’à améliorer notre condition de vie, mais aussi à  améliorer sensiblement notre condition physique.

Je suis un adepte d’un esprit sain dans un corps sain, voir mon article précédent, donc il est bien évident que ma santé physique s’accompagne d’un entretien régulier, mais s’accompagne  aussi d’un processus de pensées positives.

La pensée positive est pour moi une philosophie de vie, une manière d’être, un outil qui améliore sensiblement mes conditions de vie, mes relations, ma vision du monde, et mes capacités physiques. Je pense positivement : Je suis plus fort, plus résistant, plus endurant.  Et il y a un processus véritablement d’amélioration. Pourtant je travaille plus, je suis plus productif, mais au contraire ce surcroit de travail n’augmente pas ma fatigue. Au contraire il améliore mes capacités physiques. Je prends plaisir à travailler. Mes pensées sont fixées sur un cap ; la réussite de mon blog. Mes pensées dynamisent   mon physique qui dynamise mon envie de travailler, de réussir, créant ainsi un cercle vertueux.

Ceux qui me suivent sur ce blog, savent de quoi je parle. Je suis passé par des difficultés qui ont entrainées une régression au niveau physique : fatigue, amaigrissement.  Je faisais peur à voir.

Dès que j’ai mis en place une méthode, un processus de la pensée, mon physique s’est sensiblement amélioré.

Bien sur par moment, je suis fatigué, « je traine des pieds » comme on dit, mais cela ne dure pas, je retourne la situation en ma faveur rapidement.  D’abord, je ne me plains pas, où peu (Je suis qu’un homme). D’ ailleurs je me plains qu’auprès de la gente féminine.

J’essaye de faite abstraction de la douleur quand j’ai mal. Je me concentre sur ma guérison, le fait que je vais aller mieux. Et cela marche. Je fais aussi plus attention à ma santé, et après tout si je ressens une fatigue, et bien je me repose, une petite sieste comme je viens de faire c’est pas mal non plus !

Sinon je vous préconise des séances de relaxations, de méditations. Ces pratiques régulières améliorent aussi notre santé.

Comme je vous le dépeignais précédemment : les pensées négatives sont un virus, et les pensées positives sont des antiviraux extrêmement efficaces. Comme tous bons médicaments, ils doivent être administrés régulièrement.

  • Je vais bien. (à répéter régulièrement trois fois par jours)
  • Je suis en pleine forme. (à répéter régulièrement trois fois par jours)

E t l’abus de phrase positive n’est pas dangereux pour la santé.

Dans vos séances régulières de méditations vous pouvez intégrer ces pensées en début de séances, par exemple.

Créer, répétez des phrases positives, un peu comme des mantras, et vous verrez votre vie et notamment votre santé s’améliorer. Soyez-en persuadé. En être convaincu fait partie du processus.

Rien qu’en écrivant ces lignes, je me sens mieux, j’étais un peu fatigué aujourd’hui.

 

  • Je vais très bien et vous ?

 

 

2 thoughts on “Améliorer sa santé physique par la pensée

Laisser un commentaire