Manger mieux pour vivre mieux

 

 

« Manger mieux pour vivre mieux » est un conseil, que nous entendons souvent dans les médias, et constamment autour de nous.

Mais lorsque je vois la société qui m’entoure,  je me dis qu’il est inaperçu pour la majorité d’entre nous.

J’ai lu dans l’actualité dernièrement : Qu’une jeune actrice d’une série très connue, ne pouvait s’empêcher de divulguer la suite de la série aux proches, quand elle avait trop bu. Ce  que je retiens ce n’est pas qu’elle divulgue les événements à suivre, c’est qu’une jeune femme, belle, rayonnante, pleine d’avenir,  à l’air de boire très souvent. Ce n’est pas choquant outre mesure,  mais cela montre l’importance de l’alcool dans sa vie.

Je ne suis pas son psychanalyste, donc je ne sais pourquoi. Mais c’est un exemple parmi tant d’autres qui me poussent à m’interroger.

Mais plus sérieusement, malgré les informations, les pubs montrant de belles silhouettes, les annonces faites régulièrement par les services de santé nous exhortant à mieux nous nourrir, je vois autour de moi, énormément de gros, de grosses, dont leurs grosseurs ne sont dues principalement qu’à la mal bouffe.

Ils ne mangent pas de temps en temps mal, comme moi en allant dans les fast-food, où commandant une pizza, non ils s’adonnent à cette nourriture. Ils consomment du gras et du sucre d’une manière excessive.

Il y a de quoi s’interroger et de s’inquiéter car cela concerne toutes les couches de la population, mais notamment les jeunes et plus particulièrement les adolescents.

Qu’est-ce qui fait qu’une partie importante de la société adopte une alimentation contraire à tous les principes élémentaires ?  Par opposition, à ce qui est vue comme une contrainte, trop dogmatique, peut-être.  Pour une partie d’entre elles, je le suppose. Moi-même j’ai tendance à faire le contraire de ce que l’état, la société me suggère, voulant garder ma liberté, et  surtout ne pas être conditionné par telle ou telle institution.

Mais je ne pense pas que la majorité réagisse comme cela, en réaction à des principes étatiques, et sociétaux, voulant après tout, et avant tout chose profiter de la vie. C’est d’ailleurs un de mes principes.

Mais tout simplement par peur, peur du lendemain, peur de l’avenir, peur de la crise, peur tout simplement de la vie.

Cette peur viscérale qui est ancrée en nous depuis l’adolescence et qui ne nous quitte pas, nous rongeant de l’intérieur.

Elle se réfugie dans la facilité, le vite-fait : C’est plus facile de commander une pizza, que de se préparer un repas équilibré. «

 Comme la plupart d’entre nous, c’est la peur de vivre qui nous effraie le plus ».

C’est tout à fait vrai

Mais nous oublions une partie importante de nous-mêmes : notre esprit.

La solution est en nous.

C’est une vérité mais encore faut-il en faire la vôtre.

Donc, changer vos pensées négatives, qui vous poussent à avoir peur de la vie.

Pourquoi  manger mieux pour vivre mieux?

 

Parce que je veux profiter pleinement de la vie. « La vie est belle. »

Elle mérite d’être vécue  pleinement et d’en profiter. Cela ne veut pas dire manger, boire plus que de raison. Attention cela ne veut pas dire le contraire, j’aime bien manger de bonne chose, je suis un gourmet, un peu gourmand je le concède, et même je le revendique. J’aime le bon vin, et surtout j’aime partager avec les gens que j’aime. J’aime cette convivialité qui s’instaure autour d’un bon repas, des discussions, des rires, de la joie qui éclatent. Mais je n’aime pas les excès, qui s’accompagnent d’ailleurs souvent de disputes futiles, et des exagérations qu’elles entraînent. Avec le lendemain un sentiment de malaise, de honte même qui s’est insidieusement instauré.

Voyez la vie autrement, comme un défi à relever, et qui n’est pas insurmontable. Mais un chemin fait de plaisirs, de bonheur qui jalonne toute notre existence.

Le repas en fait partie.

 

One thought on “Manger mieux pour vivre mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *